Blog

Mathieu Silvestre

Mathieu Silvestre du Chambard à Kaysersberg, sacré Espoir de l’année 2015 par le magazine Le Chef !

  |   EXPERIENCE NASTI & CO   |   Pas de commentaire

Le 21 septembre 2015, à 23 ans, Mathieu Silvestre, chef de partie poisson au 64° Le Restaurant, est donc devenu le troisième cuisinier du Chambard à remporter ce concours, après Olivier Nasti en 1996, et Tony Billon en 2009.

 

Très fier de sa performance, Olivier Nasti lui confié à l’issue de la remise des prix : « Je te souhaite une carrière avec autant de bonheurs que la mienne ! ».

 

Originaire de la Meuse, Mathieu y a passé toute son enfance. Mais c’est surtout dans les cuisines du restaurant de ses parents ! En effet, dès son plus jeune âge, puisqu’il se souvient de regarder son papa travaillé du haut de sa chaise haute, Mathieu grandit  dans l’ambiance des cuisines ! Il commença par éplucher les pommes de terre dès qu’il a su se servir d’un couteau …. Ce qui l’emmena à se diriger vers un BEP puis un BP cuisine, effectué au lycée Hôtelier de Bar Le Duc.

 

Son maître de stage n’était autre que Gérard Sylvestre, son papa, chef propriétaire du restaurant familial « La Marmite » de Rouvrois-sur-Othain !

 

Désireux de connaître d’autres maisons, il fut commis de cuisine pendant 2 ans à Reims au Château Les Crayères, 2 étoiles au Guide Michelin et se dirigea vers l’Alsace pour occuper le poste de commis de cuisine au 64° Le Restaurant. Aujourd’hui, Mathieu, qui a gagné en assurance, a toute la confiance du chef Olivier Nasti. C’est ce qui lui a permis d’atteindre l’un de ses objectifs : être chef de partie poisson !

 

Mais ce prix n’était pas son premier puisqu’il avait déjà été récompensé aux concours suivants :

  • 3e prix région Lorraine aux Olympiades des Métiers en 2010 ;
  • 2e prix au concours Européens à Budapest en équipe avec le CFA en 2011 ;
  • 3e prix Région Rhône Alpes du Trophée Masse en 2015.

 

Etre sacré meilleur Espoir de l’année 2015 par le magazine Le Chef est donc pour lui une reconnaissance et une consécration, qui viennent s’ajouter à la satisfaction de poursuivre son parcours dans l’excellence et la rigueur d’un étoilé Michelin.